Sauvetage imminent de 23 singes meurtris par l’homme

Comme expliqué précédemment dans notre dernier article, le trafic de la viande de brousse mène de nombreuses espèces animales droit à l’extinction et, si l’humain ne prend pas conscience de ce fléau, d’ici quelques décennies, nos belles forêts africaines seront vidées de leur faune parfois unique à certains pays.

Depuis sa création, notre association J.A.C.K. a toujours sensibilisé la population à la Cause des espèces menacées et, aujourd’hui, son engagement s’intensifie contre le commerce illégal de la viande de brousse et contre l’élimination massive de nos espèces endémiques à la RD Congo.

Dans l’effort de stopper cette hausse du trafic de viande de brousse ainsi que la demande illégale d’animaux exotiques de compagnie en Afrique Centrale, le Centre de Réhabilitation pour Primates Congolais J.A.C.K. (Jeunes Animaux Confisqués au Katanga) a organisé une coalition de différentes ONG (nationales et internationales ) toutes penchées sur ce problème.

Aussi, et suite à de multiples investigations, début mai 2022, Franck CHANTEREAU, Président/Fondateur de J.A.C.K., a été mis en contact avec un nouveau cas de nombreux primates sauvés par une petite ONG à Lodja, une ville située dans une zone non-protégée entre le Parc National de la Salonga et le Parc National de la Lomami.

Tout comme les 20 primates congolais confisqués au Zimbabwe (2021) et qui ont été rapatriés grâce à un effort conjoint mis en place par J.A.C.K. et plusieurs de ses Partenaires/Parrains, de nombreux singes ont été confisqués ou remis à une ONG congolaise qui tente de leur donner tant bien que mal tous les soins dont ils ont besoin. Malheureusement, malgré tous les efforts fournis, certains sont morts – 23 sont vivants et attendent désespérément un avenir meilleur !

Ils sont de 7 espèces différentes: Cercopithecus ascanius, Cercopithecus neglectus, Lophocebus aterrimus, Allenopithecus nigroviridis, Cercopithecus lomamiensis (endémique, identifié en 2007 et reconnu comme nouvelle espèce en 2012), Cercocebus chrysogaster (endémique)  et Cercopithecus wolfi (endémique).

A ce jour, J.A.C.K. donne déjà un coup de main en envoyant des fonds pour nourrir les 23 rescapés et pour payer le salaire d’une mère de substitution qui s’occupe des plus vulnérables.

Le rapatriement des singes est à l’ordre du jour. Des caisses de transport en bois ont été construites. J.A.C.K. est en train de chercher les fonds nécessaires pour assurer

  • leur rapatriement en deux temps car J.A.C.K. ne peut transférer tous les individus en une fois. Cela nécessite une grande logistique d’autant pus que Lodja est situé en forêt et qu’il faut plusieurs jours de route pour atteindre la ville la plus proche (Mbuji-Mayi);
  • leurs soins alimentaires et vétérinaires à Lodja et à Lubumbashi car vous imaginez bien que ces individus ne vivent pas d’amour et d’eau fraîche. A l’arrivée à J.A.C.K., il va leur falloir des aliments variés et de bonne qualité, des vitamines et des vermifuges, une équipe à l’écoute de leurs besoins, etc.
  • aussi, il leur faut un toit décent et adapté. Pour que ces primates soient logés en fonction de leur espèce, il faut aménager quatre enclos externes et un enclos de nuit comprenant 4 dortoirs.

Chers Amis et Amies de J.A.C.K., aujourd’hui nous faisons à nouveau appel à votre bon cœur pour nous soutenir dans ce nouveau défi. Ces animaux ont souffert, certains sont blessés. Chaque geste en leur faveur leur offrira ce dont ils ont besoin pour recouvrer la santé et pour surmonter les séquelles laissées par l’homme. Faites partie de leur convalescence et devenez ainsi un membre actif d’une mission hors norme au fin fond du Congo.

Bon nombre d’entre vous nous connaît et sait combien nous sommes soucieux du bien être de nos résidents. Depuis 16 ans, l’association J.A.C.K. est investie dans la sauvegarde des espèces de primates en voie d’extinction en RD Congo et c’est donc sans prétention aucune que nous pouvons dire que notre travail sur terrain est irréprochable, passionné et ô combien méticuleux. Ce n’est pas pour rien que J.A.C.K. est le seul Centre pour Primates en Afrique a avoir cessé le trafic de grands singes dans sa région (en l’occurrence le Sud de la RD Congo). Toute cette sueur, ce long travail acharné n’ont pas pu avoir lieu sans VOUS, sans le soutien précieux de tous les PARTENAIRES/SPONSORS qui ont toujours cru en J.A.C.K. Sans votre/leur confiance et votre/leur grand coeur, l’équipe de J.A.C.K. n’aurait pas pu accomplir tous ces miracles!

MERCI d’être là pour EUX!

3 commentaires sur « Sauvetage imminent de 23 singes meurtris par l’homme »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :