Aménagements des cages satellites grâce à Pro Wildlife

Il y a quelques semaines, nous vous montrions la construction des 4 grandes cages satellites construites grâce à OLSEN ANIMAL TRUST.

Pour que les structures soient opérationnelles à 100% et pour que nos nouveaux pensionnaires se sentent bien, il fallait y apporter quelques aménagements internes tels que la confection de nids, de plateformes, de mangeoires/abreuvoirs et de longues barres.

Ces aménagements importants ont été réalisés grâce à la générosité de Pro Wildlife et ont nécessité un travail très minutieux et fait sur mesure par Georges et son équipe d’artisan-soudeurs. le résultat est superbe et – surtout! – très apprécié des jeunes primates rapatriés du Zimbabwe.

Chère Equipe et Donateurs de Pro Wildlife, J.A.C.K. vous remercie à nouveau pour l’intérêt que vous portez à ses résidents! Ces survivants du trafic ont de la chance de vous avoir à leur côté!

MERCI pour EUX!

Ils ont besoin de VOUS! Ils ont besoin de NOUS!

Avec la pandémie et la crise économique qui en résulte, rien est facile à J.A.C.K.!

Construire des enclos est une chose. Mais nos résidents ont besoin de manger et d’avoir des soins vétérinaires et sans votre générosité, nous ne pouvons y arriver!

Donner, ou parrainer… chaque geste a tout son sens!

MERCI pour EUX!

Les deux vervets, Casi & Sino, se portent à merveille!

Introduits il y a un mois dans leur toute nouvelle structure, les jeunes vervets sauvés du casino chinois vont très bien.

Tout deux ont pris en taille et en poids. Vu leur nouvel environnement, ils ont aussi bien développé leurs muscles et leur équilibre!

La petite femelle, Casi (ci-dessous), a même changé de couleur et ses poils sont superbes!

Une vraie victoire contre le trafic et le commerce de viande de brousse; ces deux petits là allaient très certainement passer à la casserole!

Singes rapatriés du Zimbabwe: tout le monde va bien!

Comme vous êtes plusieurs à demander des nouvelles de nos nouveaux petits résidents, nous partageons avec vous quelques photos ainsi qu’une vidéo pour vous dire que tout le monde va bien!

Oui, bientôt deux mois qu’ils sont arrivés! Les 20 singes ont grandi, bien grossi et les mangabeys dorés ont le ventre de plus en plus… doré!

La femelle mangabey agile qui avait connu des moments de solitude avant d’arriver à J.A.C.K. de par sa taille (elle est la plus grande de tous et avait été isolée) a la joie de pouvoir partager son enclos voire son nid avec le seul autre individu de son espèce: une autre femelle agile très timide qui avait très peur de la « grande » et qui ne voulait que la présence des cercopithèques!

Tous nos nouveaux pensionnaires ont bien pris leurs repères.

Cependant, une angoisse persiste: ici, comme certains d’entre vous le savent, et comme nous vivons à 1400m au-dessus du niveau de la mer, notre hiver austral est frisquet surtout tôt le matin (5°C en juillet). Or, certains de nos nouveaux pensionnaires n’aiment pas les températures trop fraîches d’où la nécessité de construire de nouveaux enclos de nuit bien chauds pour les garder un peu plus longtemps à l’intérieur. La réhabilitation de ces jeunes créatures n’inclue pas seulement les soins alimentaires et vétérinaires – il leur faut des aménagements supplémentaires pour qu’ils continuent à être bien! Toute aide reste la bienvenue et vous pouvez faire LA différence en faisant un don via notre page HELLOASSO spécialement conçue pour soutenir nos nouveaux résidents. Rejoignez nos loulous en cliquant sur le bouton suivant et faites un don de votre choix.

Nous vous tiendrons au courant des futurs progrès de nos pensionnaires, de l’évolution des travaux, etc.

Pour EUX, MERCI!

IPPL contribue au bien-être des 20 primates rapatriés du Zimbabwe

Rapatrier 20 primates de l’étranger demande du temps, beaucoup de patience, des finances et un maximum de logistique. Mais les héberger au mieux implique de l’espace, de l’argent et les aménagements appropriés pour loger les différents groupes de singes.

Il y a quelques mois, alors que nos Fondateurs travaillaient sur le rapatriement des primates congolais confisqués au Zimbabwe, le sanctuaire J.A.C.K. s’est vu octroyé une aide considérable de différents donateurs en vue de construire les structures nécessaires pour accueillir les nouveaux pensionnaires. IPPL, INTERNATIONAL PRIMATE PROTECTION LEAGUE , faisait partie des premiers partenaires à répondre favorablement à la demande d’aide urgente de J.A.C.K.

En effet, grâce au Dr Shirley Mc Greal, à son équipe et à ses généreux donateurs, notre sanctuaire a ainsi pu lancer les aménagements indispensables au bien-être des jeunes singes récupéré.

C’est ainsi que J.A.C.K. est en train de construire un immense enclos externe pour les 7 cercopithèques (Cercopithecus mitis, Cercopithecus lhoesti and Cercopithecus nictitans): la volière est un espace boisé. Le tout est couvert d’une ossature métallique grillagée.

Les fondations sont de 1m de profondeur et des piliers métalliques sont ancrés à des espaces réguliers pour soutenir le toit en grillage. Les travaux avancent bien malgré les aléas de la saison des pluies. Ce projet est également soutenu par la FONDATION BRIGITTE BARDOT. Bientôt les cercopithèques pourront profiter de leurs structures. Nous partagerons les premières photos…

Tout grand MERCI à nouveau au Dr Shirley et à IPPL pour cette aide précieuse. Nous n’avons pas les mots pour exprimer la gratitude que nous ressentons face à telle confiance! L’INTERNATIONAL PRIMATE PROTECTION LEAGUE soutient J.A.C.K. depuis 2008 et son intérêt et son affection nous ont permis de réaliser de magnifiques projets pour nos grands et petits pensionnaires.

MERCI à vous tous pour EUX!

« Kipling », le varan sauvé et relâché par J.A.C.K.

Il a peu de temps, Franck et Roxane ont été contactés pour récupérer un varan.

En effet, acheté il y a plusieurs années pour éviter qu’il ne passe à la casserole, et croyant bien faire, des personnes ont gardé cet animal enfermé dans leur jardin.

Puis, malheureusement, un départ soudain de la RDC a fait paraître ce qui était tout à fait prévisible: qui va s’occuper du varan? qui peut le prendre? qu’allons-nous en faire? que va-t-il devenir?

C’est fort malheureusement ce qui arrive à bon nombre d’animaux (domestiques ou NAC) achetés ou ‘offerts’ sur un coup de tête: une fois qu’on n’en veut plus ou qu’on ne peut plus s’en occuper, que faut-il en faire???

Notre sanctuaire a déjà sauvé de multiples vies et sauver un varan – même aussi grand!- ne nous faisait pas peur. Mais, sachant qu’il était impossible de l’installer au sanctuaire ni au domicile privé des Fondateurs, il fallait à tout prix trouver une solution. Cet animal avait besoin d’un biotope bien particulier et – surtout! – un avenir !

C’est ainsi que l’idée est venue de déposer l’animal chez une personne que les Fondateurs connaissaient. Propriétaire d’une grande concession mi savane/mi forêt de miombo avec divers points d’eau et d’autres varans de la même espèce, notre ami a dit « oui » dans l’espoir que l’animal s’y sentirait bien et pourrait survivre.

Franck et Roxane sont alors partis hier pour relâcher le varan sur cette immense concession de 35hectares.

Au début, dès ouverture de la cage de transport, « Kipling » (le varan) est resté à proximité des humains, s’est installé bien au soleil avant de rejoindre le point d’eau le plus proche pour aller se rafraîchir. Des moments intenses vécus par toute l’équipe présente lors de ce relâché. Et un pincement au coeur de notre Fondatrice quand il a fallu partir et laisser « Kipling » dans son nouvel environnement.

Le propriétaire de la concession étant un passionné de Nature et d’animaux, il tentera de suivre « Kipling » le plus souvent possible au début pour faire rapport à J.A.C.K. de ses progrès.

Merci à toutes les personnes qui sont intervenues dans ce sauvetage – surtout Inès et sa famille qui se reconnaîtront très aisément! Merci aussi à l’Ami de J.A.C.K. qui offre toute cette belle nature et cette nouvelle vie à Kiling!

Lulah & Sania ont créé des liens très forts

LULAH & SANIA, deux femelles chimpanzés en train de se laisser mourir de solitude quand nous les avons recueillies il y a quelques mois. Elles ne se connaissaient pas. Nous les avons mises ensemble pour qu’elles passent la période de quarantaine pus facilement et pour qu’elles oublient ces longs et horribles moments de solitude… Une expérience d’introduction qui aurait pu mal se passer mais qui tourne au miracle car la relation aujourd’hui entre les deux femelles est très forte! Elles vont bientôt quitter leur quarantaine pour rencontrer d’autres chimpanzés…

De grands enclos grâce à OAT – « Zimbabwe Monkey Building Project »

Le OLSEN ANIMAL TRUST (OAT) est un trust familial. Créé sur base de la passion des Fondateurs pour les animaux, le trust a pour objectif de mettre fin à la cruauté et à l’exploitation animale au travers de soutiens apportés à des organisations ou à des initiatives soucieuses du bien-être animal et de la conservation.

J.A.C.K. a eu connaissance de ce trust et de ses Fondateurs Sue, Jon et Dave (tous aussi passionnés d’animaux les uns que les autres!) par le biais d’une grande amie qui fait aussi de la conservation ici en Afrique: Lisa Hywood, Fondatrice de la FONDATION TIKKI HYWOOD.

En octobre 2020, lorsque les Fondateurs de J.A.C.K. ont eu l’autorisation du gouvernement Congolais de récupérer les primates confisqués et retenus au Zimbabwe, il il était plus que nécessaire que le sanctuaire se lance dans des aménagements adaptés à de petits primates en vue d’accueillir au mieux ces pauvres victimes du trafic d’espèces menacées.

Franck et Roxane (Fondateurs de J.A.C.K.) ont eu énormément de chance puisque la Famille Olsen a été parmi les premières personnes généreuses à vouloir offrir leur soutien!

C’est ainsi que, grâce à l’aide de OAT, J.A.C.K. a pu construire 4 immenses cages satellites. Fixée sur une grande chape de béton, chaque cage fait environ 12m de long, 5m de large et 4.8 de haut. L’ossature métallique est couverte de grillage et est surplombée d’un toit métallique.

Ces 4 enclos sont ceux que J.A.C.K. a construits en toute urgence pour accueillir les jeunes primates. Les cages sont opérationnelles et nos nouveaux pensionnaires ont bien pris leurs repères et semblent apprécier leurs nouveaux quartiers.

Aussi, les fonds de OAT contribuent partiellement à la construction de deux petits enclos externes qui seront bientôt terminés. Des enclos supplémentaires pour que les mangabeys aient plus d’espace!

Jusqu’à il y a peu, JA.C.K. avait toujours été un centre d’accueil pour chimpanzé et le sanctuaire a donc du adapter aux besoins des nouveaux venus. Un grand challenge pris haut la main par Franck, notre Fondateur, qui travaille sans relâche depuis octobre 2020 avec l’équipe d’artisans de J.A.C.K. pour obtenir ces magnifiques résultats!

Encore un tout grand MERCI à OLSEN ANIMAL TRUST et à ses donateurs pour leur confiance et leur précieux soutien!