Masi, galago au pied cassé

Il faut croire que notre faune ne connaît pas de répit! Le soir du Réveillon de Noël, un sachet nous a été déposé avec un bébé galago traumatisé et tellement stressé à l’intérieur.

Après avoir ausculté brièvement l’animal et après observations quant à sa motricité, il s’est avéré que l’antérieur gauche était tuméfié et semblait blessé. Une radio du pied a d’ailleurs montré une fracture au niveau d’un des os du pied – celle-ci n’étant pas récente, et vu le jeune âge de la petite femelle galago, c’est avec beaucoup de confiance que le vétérinaire nous a assuré que cela allait se résorber avec le temps et le pied au repos.

Cependant, la situation s’est dégradée très vite vu que, le lendemain, le pied gonflé a perdu sa peau signifiant dès lors une lourde infection. Heureusement, depuis le début, le bébé galago avait été mis sous antibiotiques.

Depuis une semaine que Masi est arrivée, elle a fait d’énormes progrès point de vue motricité. Cependant, la plaie ne cicatrise pas. Notre fondatrice veille à la propreté de cette dernière et donne les traitements prescrits par le vétérinaire.

Dès que Masi ira mieux, elle sera mise avec Otto, le bébé galago sauvé en octobre dernier. Elle sera ainsi moins seule et guérira peut-être plus vite en ayant un congénère à ses côtés!

« Obama » s’appelle aujourd’hui « MONGA »

Le 30 octobre 2021, alors que le président-fondateur de J.A.C.K., Franck Chantereau, était à Kinshasa en compagnie d’Adams Cassinga, ami et grand défenseur de la faune et de la flore de la RDC et fondateur de l’association CONSERV’CONGO, une mission d’investigation été mise en place en vue d’obtenir des informations sur un jeune chimpanzé qui serait détenu dans la capitale congolaise.

Muni d’une caméra cachée, Franck s’est donc rendu sur les lieux en se faisant passer pour un touriste. Ce qu’il a vu était inqualifiable: le jeune chimpanzé était enchainé et attaché à une moto, dérangé pour des selfies, mal traité… Les trafiquants le prénommaient « OBAMA » .

Au bout de quelques instants le primate a sauté dans les bras de Franck qui faisait semblant d’avoir peur et de ne pas du tout connaître cette espèce animale. C’est ainsi qu’il a posé une multitude de questions intéressantes dans le cadre de l’enquête et c’est le coeur gros qu’il a laissé derrière lui cette petite femelle chimpanzé.

Cependant, avant de partir, il lui a chuchoté à l’oreille « on se reverra – je vais te sortir de là ». Une promesse qu’il a su tenir puisque tout a été mis en œuvre avec Conserv’Congo et le Ministère de l’Environnement Congolais pour confisquer le petit primate. « Obama » a été libérée de sa chaine le 11 novembre 2021!

Le 27 novembre, elle est arrivée par avion à J.A.C.K., à Lubumbashi. Récupérée à l’aéroport par notre fondatrice, Roxane, la petite chimp a été amenée au sanctuaire où elle a pu avoir sa première visite auprès de notre vétérinaire.

Une horrible aventure qui se termine bien. Cette jeune chimp a eu beaucoup de chance de rencontrer Adams et Franck sur son chemin – tant d’autres n’ont pas eu cette opportunité. Raison pour laquelle J.A.C.K. et ses fondateurs sont de plus en plus déterminés à mettre fin à ce massacre permanent qui, telle une hémorragie, vide nos belles et uniques forêts congolaises!

Aujourd’hui, notre nouvelle résidente est en quarantaine à J.A.C.K. et elle sera introduite auprès des siens après 90 jours. Elle y reçoit tous les soins et toute l’affection nécessaires pour se reconstruire. Les conditions minables dans lesquelles elle vivait l’ont fortement marquée et elle en porte des séquelles : marques de coups sur le corps, mandibule supérieure abîmée et dents cassées. Monga fait preuve d’une grande résilience et a bien compris que aujourd’hui, elle est dans de bonnes mains et que plus jamais on ne lui fera du mal.

Aussi, « Obama » s’est de suite vu changer de prénom! A J.A.C.K., il est d’habitude de ne pas garder le nom que les trafiquants donnent et de choisir un prénom en fonction du lieu ou de la personne qui a permis de sauver l’animal.

« Obama » est ainsi devenue « Monga » et ce pour une raison bien précise que nous ne divulguerons qu’aux personnes désireuses de la parrainer. Oui, car Monga a besoin de soins et d’aliments particuliers pour combler les carences qu’elle a eues au niveau alimentaire. Aussi lui faut-il un lait spécialisé…des frais élevés pour lesquels J.A.C.K. a besoin d’aide. Souvenez-vous: J.A.C.K. ne vit que de dons et de la générosité de ses membres! Rejoignez la petite Monga sur la page des loulous à parrainer

Avant de terminer cet article nous tenons à remercier toutes les personnes qui de près ou de loin ont contribué à cet incroyable sauvetage. L’équipe de Conserv’Congo & Adams, les autorités (Ministère de l’Environnement/MEDD & police congolaise), la compagnie aérienne qui a accepté de transférer Monga de Kinshasa à Lubumbashi, l‘ICCN (Institut Congolais pour la Conservation de la Nature) qui a récupéré l’animal sur le tarmac et , enfin, notre partenaire de toujours, l’association allemande PRO WILDLIFE E.v. qui a sponsorisé la saisie le sauvetage et le transfert de la petite chimpanzé.

MERCI à VOUS TOUS! Notre faune est détruite au quotidien au profit du lucre. Il n’y a que ENSEMBLE que nous ne pouvons changer la réalité et le quotidien de tous ces individus encore libres et innocents dans leur milieu naturel!

Il n’y a que ENSEMBLE que nous pouvons changer ces horreurs!

Des petits chiens au secours de grands singes

Une de nos Marraines, Claire, est passionnée de chiens, d’agility (concours d’obstacles canins) et de grands singes.

C’est ainsi que, à deux reprises, lors de compétitions et à l’aide de mini stands, Claire et ses amis ont réussi à sensibiliser leur entourage à la Cause de orphelins de J.A.C.K. Grâce à ses initiatives, Claire a pu collecter un peu plus de €1200 pour contribuer à l’alimentation et aux soins vétérinaires de nos pensionnaires.

Des moments émouvants de voir ces loulous tellement motivés à braver les obstacles avec leur maître. La Secrétaire de notre association française « LES AMIS DE JACK » a assisté au second évènement et a pu apprécier la chaleur et la gentillesse de tous ces grands passionnés canins!

Tout grand MERCI à Claire et à ses amis pour ce bel engagement. Et à nouveau MERCI à la Direction du GARONNE AGILITY CLUB pour avoir accepté que ces évènements se fassent.

La Fondation Brigitte Bardot soucieuse du bien-être des chimpanzés

Le sanctuaire congolais J.A.C.K. encadre à ce jour 35 chimpanzés de 6 à 20 ans. Fournir au quotidien 250kg de nourriture est un très grand défis surtout en cette période de crise sanitaire.

La Pandémie (Covid-19) s’est installée dans notre région depuis avril 2020 et, malgré que le gouvernement local a tenté d’instaurer à plusieurs  reprises un confinement total de la ville avec déploiement militaire pour inciter les gens à rester chez eux, la population a manifesté contre ces mesures et a, dès le début, boycotté le port du masque, la distanciation sociale et, maintenant, le vaccin!

En septembre 2020, après les 5 longs mois de confinement imposé à J.A.C.K. par l’I.C.C.N., un nouveau protocole sanitaire a été mis en place avec le personnel alors autorisé à entrer et à sortir du sanctuaire.

Depuis lors, avec le manque de sérieux de notre entourage face à la pandémie, la situation est devenue beaucoup plus stressante. Des gens tombent malade autour de nous et meurent soit disant de fièvre typhoïde, de paludisme… A J.A.C.K., le protocole sanitaire est très stricte lors des contacts avec les résidents et entre membres de l’équipe.

Malheureusement, la pandémie a engendré des problèmes économiques et une insécurité grandissante.

Le sanctuaire étant situé dans une région minière, il est tributaire des maigres productions locales (fruits et légumes achetés aux producteurs locaux) et des produits frais importés de l’étranger (Zambie et Afrique du Sud) pour subvenir aux besoins de ses pensionnaires. Tout cela a un prix qui fluctue en fonction des quantités importées mais aussi de la situation sécuritaire et politique du pays.

L’association J.A.C.K. arrive à récupérer des aliments invendus ou invendables d’un supermarché de Lubumbashi, mais cela ne suffit pas. La majorité des 35 chimpanzés sauvés par J.A.C.K. ont atteint l’âge adulte et leur consommation quotidienne varie entre 5 à 8kgs de nourriture par individu par jour. Si le centre n’arrive pas à fournir les quelques 250kg d’aliments au quotidien, les animaux se battent entre eux et ils peuvent s’en prendre aux soigneurs lors des nourrissages.

Au niveau vétérinaire, les soins apportés aux chimpanzés de J.A.C.K. vont de l’assistance vétérinaire en cas de blessures, à la pose d’implants contraceptifs, aux bilans de santé en passant par les analyses d’échantillons (sang, selles, urines) et les traitements à administrer.

Le sanctuaire disposant de sa propre petite clinique, sont également inclus dans les soins vétérinaires l’achat de matériel et la location de celui-ci de spécialistes externes (ophtalmologues, échographes, etc.) vu que la clinique n’est pas encore équipée.

Au niveau des traitements, les chimpanzés étant très proches de l’humain, ils sont souvent soignés à l’aide de médicaments faits pour ceux-ci. La raison majeure à cela est qu’à Lubumbashi il n’existe quasi pas de traitements spécifiques à usage vétérinaire et que, s’il y en a, ils sont toujours hors de prix ! Dès lors, soit J.A.C.K. les fait venir de l’étranger (Zambie, Afrique du sud), ou soit achète des médicaments pour humains.

C’est pour toutes ces raisons que la FONDATION BRIGITTE BARDOT a à nouveau accepté de subvenir aux besoins alimentaires & vétérinaires des grands singes résidant à J.A.C.K. Pour info, cela fait depuis mai 2009 que la FONDATION aide chaque année le sanctuaire congolais et, déjà en 2020, sa générosité a contribué aux soins vétérinaires et a offert quelques 6.5 tonnes de nourriture aux chimpanzés sauvés par J.A.C.K.!

TOUT GRAND MERCI ENCORE A LA FONDATION BRIGITTE BARDOT, SA DIRECTION, SON EQUIPE & SES DONATEURS POUR LEUR AIDE PRECIEUSE EN FAVEUR DES 35 CHIMPANZES. VOTRE GENEROSITE, VOTRE AFFECTION ET VOTRE CONFIANCE NOUS PERMETTENT DE FAIRE DE GRANDES CHOSES POUR CES GRANDS SINGES!

POUR EUX, MERCI!

quadruple relâché

Il y a quelques jours, nous avons été contactés par une amie qui connaissait quelqu’un qui venait d’acheter un pangolin à ventre blanc et qui ne savait pas quoi en faire. La personne l’avait acheté en bord de route pour €4.27 (USD5) car l’animal allait se faire manger.

Nous avons de suite pris le pangolin en charge. Après vérification, il s’agissait d’un magnifique mâle adulte qui n’était pas du tout blessé mais extrêmement déshydraté! L’animal a été bien encadré aussi grâce aux précieux conseils d’une grande amie de J.A.C.K., Mme Lisa Hywood, Directrice du TIKKI HYWOOD FOUNDATION qui sauve, réhabilite et relâche des pangolins au Zimbabwe.

Comme ces créatures ne supportent pas du tout la captivité et vu qu’il était en super forme, l’idée de le relâcher sur des terres sûres et protégées où il y a d’autres pangolins était immédiate!

D’où ce magnifique retour en forêt pour notre jeune ami pangolin! C’était très émouvant; même si nous ne l’avions pas eu depuis beaucoup de jours, nous y étions attachés et le voir repartir à l’état sauvage était une superbe victoire!

Vu que cette journée en forêt était unique et inespéré, nous avons également tenu à relâche trois autres individus sauvés il y a quelques mois et qui ne demandaient qu’à retourner dans leur environnement naturel.

En effet, J.A.C.K. avait récupéré trois jeunes écureuils de Smith. Blessés, avec des problèmes de peau ces 3 mâles étaient également destinés à la casserole quand nous les avons sauvés!

Requinqués et en forme, ils ont eu eux aussi la chance de retrouver la vie sauvage. Ils sont partis à toute vitesse et se sont sans doute retrouvés par leurs cris de ralliement… Ils étaient inséparables, mais je pense que, en tant que mâles, ils partiront à l’aventure chacun de leur coté!

Une matinée plus que remplie et une joie immense de voir ces animaux retourner chez eux! Tout grand merci aux propriétaires de la concession qui nous ont laissé la chance de faire ces 4 relâchés! Nous savons qu’ils sont en de bonnes mains!

MERCI POUR EUX!

Les mangabeys dorés adorent les termites

Les mangabeys ventre doré (Cercocebus chrysogaster) sont des primates sociaux et nomades qui ne vivent que dans la forêt tropicale de la RD Congo. Ils son facilement reconnaissables à leur fourrure orangée sur le ventre. Leur dos est une combinaison de noir, brun et blanc.

En février 2021, J.A.C.K. a rapatrié du Zimbabwe 11 individus de cette espèce unique. Ils vivent aujourd’hui en groupe dans les structures qui ont été construites rien que pour eux. Merci encore à tous les partenaires/donateurs qui ont participé à ce magnifique projet de construction!

Les mangabeys dorés sont frugivores, nectarivores et ils adorent les graines et les insectes. Souvent, lors de l’enrichissement, nous leur donnons des branches/troncs morts remplis de termites. Un vrai délice!

4 sauvetages en moins de 15 jours

Les dernières semaines ont été très chargées et pour cause: 4 jeunes primates ont été récupérés par notre sanctuaire. Il s’agit de 4 femelles âgées entre 4 et 12 ans. Elles sont de 3 espèces différentes donc installées en quarantaine dans 3 structures séparées et suivies de près par notre équipe.

Voici TUBA, une ascagne à queue rouge de la même espèce que Lily et Roxy. Cela faisait 2 ans qu’elle vivait attachée à un arbre, sous les éléments avec une chaîne à la taille qui n’était pas plus longue d’1m! Très maigre et déshydratée, elle a eu besoin de beaucoup d’attention pour vérifier qu’elle s’alimente et s’hydrate bien!

Ensuite, nous avons récupéré deux singes bleus d’environ 7 ans: TOTO & KICKY. Elles étaient bien choyées chez des particuliers qui les avaient achetées toute petites sur un marché local ; ils ont décidé de les remettre au sanctuaire pour leur offrir une vie meilleure auprès de leurs congénères.

Enfin, KALANGA (que nous avons appelée ‘KALA‘ pour faire plus court) , une Malbrouck d’environ 12 ans, nous a été confiée par ses propriétaires – eux aussi décidés de lui donner une nouvelle chance avec l’espoir de pouvoir lui redonner sa liberté. Ils l’avaient achetée en rue et elle était l’animal de compagnie du garçon de la maison parti aujourd’hui faire ses études en Europe…

Tout ce beau monde est en quarantaine et ira rejoindre les groupes de leur espèce! D’autres nouvelles suvront…

Avant de terminer et si vous en avez la possibilité, aidez-NOUS à encadrer au mieux tous ces orphelins du trafic d’espèces menacées et du commerce illégal d’animaux exotiques de compagnie. Rejoignez notre page de dons qui met en évidence les friandises préférées de chacune des espèces de primates que nous hébergeons à J.A.C.K. – CHAQUE GESTE COMPTE ET A TOUT SON SENS! MERCI pour EUX!

Le Parc de Thoiry soucieux du bien-être des mangabeys dorés rapatriés du Zimbabwe

Souvenez-vous, en février 2021, J.A.C.K. a organisé et mené le plus grand sauvetage de primates d’Afrique.

En effet, en septembre 2020, 29 singes congolais casés dans des cages sordides étaient en partance pour l’Afrique du Sud (et puis la Chine!) et ont été confisqués par les autorités de l’Environnement du Zimbabwe. Leur futur était compromis et nos Fondateurs, Franck & Roxane Chantereau, ont déployé tous leurs efforts pour les ramener au pays, en RD Congo!

Sur les 29 primates, J.A.C.K. en a récupéré 20 – 4 sont morts lors du trajet avant d’arriver au Zimbabwe et 5 sont décédés au Zimbabwe.

Parmi ces primates rapatriés, 11 mangabeys à ventre doré (Cercocebus chrysogaster) – une espèce de primates endémiques à la RDC considérée comme « en danger » selon la liste rouge de l’IUCN. Très peu d’études ont été faites sur ces animaux à l’état sauvage et très peu de parcs zoologiques dans le monde en détiennent en captivité.

Le ZOO SAFARI de THOIRY est un parc zoologique situé une quarantaine de km de Paris et il fait partie des quelques parcs européens qui encadrent cette espèce de primates uniques .

Soucieuse du bien-être des mangabeys dorés que J.A.C.K. a ramenés du Zimbabwe, la Direction du Zoo Safari de Thoiry et de son association THOIRY CONSERVATION (le fond de dotation du safari Parc de Thoiry) a accepté de contribuer à l’aménagement de loges de nuit pour les 11 individus.

Il faut savoir que ces créatures vivent dans la forêt tropicale et qu’ils aiment la chaleur humide. Le sanctuaire J.A.C.K. étant situé à 1400m d’altitude, la saison correspondant à l’hiver austral peut voir ses températures chuter jusqu’à 8°C la nuit. Ces changements de températures peuvent être fatals pour ces primates; d’où la construction en urgence (avant que l’hiver africain ne s’installe!) de structures de nuit chauffées avec l’aide de THOIRY CONSERVATION et de deux autres partenaires (PRO WILDLIFE & le ZOO DE LA PALMYRE).

Grâce à son équipe d’artisans (maçons, soudeur, peintres), J.A.C.K. a pu réaliser ce magnifique projet en quelques semaines afin d’offrir aux mangabeys dorés la structure dont ils avaient grandement besoin! Un travail titanesque élaboré dans les délais avec un magnifique résultat: un bâtiment comprenant deux loges de nuit avec des plateformes, des barres galvanisées et des nids.

J.A.C.K., son équipe et surtout ses résidents à ventre doré remercient du fond du coeur la Direction et les Donateurs du ZOO SAFARI de THOIRY pour leur intérêt en notre sanctuaire et pour leur envie d’encadrer au mieux ces jeunes rescapés du braconnage et du commerce illégal d’espèces menacées.

MERCI pour EUX!