La Réserve Africaine de Sigean soutient des projets pour nos grands et petits singes

J.A.C.K. est très reconnaissant de l’aide que lui a octroyé la Réserve africaine de Sigean en novembre 2020 en vue d’améliorer la sécurité d’un enclos externe des chimpanzés ainsi que pour construire des loges de nuit pour les 7 jeunes cercopithèques rapatriés du Zimbabwe en février dernier.

Les chimpanzés sauvés par J.A.C.K. prennent en taille et en force. Il est donc normal et obligatoire d’adapter les structures en fonction de leur croissance. C’est ainsi que depuis 2018, le sanctuaire congolais renforce les clôtures électriques en y ajoutant au-dessus d’immenses « boucliers » métalliques. Ceux-ci sont très hauts et vraiment dissuasifs quant à toute idée d’évasion!

En 2020, un seul enclos restait à être ainsi sécurisé et cela a été possible grâce la générosité de la Réserve africaine de Sigean. Tout de suite après la levée du confinement total du sanctuaire, l’équipe d’artisans (soudeurs & peintres) ont été appelés pour faire avancer le projet des « boucliers ».

Plus tard, en janvier 2021, tout juste avant l’arrivée des singes du Zimbabwe, l’aide 2020 de la Réserve a également contribué à lancer le projet des loges de nuit des 7 jeunes cercopithèques. En effet, avec notre hiver austral et ses températures qui chutent très fort la nuit (de mai à fin juillet), il était urgent de pouvoir leur aménager un bâtiment chaud pour faire face à cette saison fraîche. Le projet de ces loges a été aussi généreusement sponsorisé par Gaïa Zoo, Nederlandse Vereniging van Dierentuinen et Prosteel.

Les loges sont un bâtiment construit tout en hauteur annexé à un enclos externe grillagé lui-même soutenu par deux grands partenaires: IPPL et la Fondation Brigitte Bardot.

Aujourd’hui, malheureusement les travaux ne sont pas terminés. Tous les aides 2020 reçues pour ce projet sont arrivées à leur fin et des demandes de fonds vont être faites pour terminer les constructions.

Dès lors, comme le projet n’est pas fini et vu que le climat commence à changer, les 7 cercopithèques seront transférés dans les loges d’observations de la clinique où ils auront de l’espace et un endroit chaud le tems que l’hiver passe…

Tout grand merci encore à la Réserve Africaine de Sigean pour sa confiance et pour son précieux soutien qui, chaque année, nous permet de réaliser de grandes choses pour nos pensionnaires!

Pour EUX, MERCI!

Kiki & Pola – deux vervets sauvés en moins d’une semaine!

En février dernier, le Ministère de l’Environnement a confisqué deux bébés vervets gardés dans une cage à perroquet à l’arrière d’un casino géré par des Chinois. Ces deux individus ont bien progressé depuis leur arrivée à J.A.C.K. : ils ont pris en taille et en muscles!

La semaine dernière, notre Fondateur a eu vent d’un jeune vervet attaché à une cage et ainsi détenu dans des conditions horribles.

La corde était serrée à sa taille et faisait à peine 1m de long – de quoi donner très peu de mouvements à ce pauvre animal!

« KIKI » est le nom de ce vervet. Il est âgé d’environ 2 ans et en allant le voir, tant Franck que notre vétérinaire, Dr Christian, ne pouvaient le laisser dans telle situation!

Kiki a donc été sorti de son enfer et amené à J.A.C.K. où, après un rapide bilan vétérinaire, la corde lui a été enlevée pour lui rendre la liberté dans sa nouvelle maison. C’est en titubant que Kiki est arrivé tout en haut de la structure – cela faisait 2 ans qu’il n’avait plus grimpé ni escaladé un arbre!!!

Ensuite, quelques jours après le sauvetage de Kiki, c’est POLA qui est arrivée à J.A.C.K.. La pauvre avait été gardée comme animal de compagnie pendant plus de 10 ans. Quand on l’a récupéré, elle n’avait pas l’air bien et son bilan sanguin a montré un souci au foie…

Pola est restée en observation quelques temps et était très timide. L’espace était à présent immense, elle pouvait sauter, bouger dans tous les sens et son soigneur la traitait comme une princesse et veillait à ce qu’elle mange bien.

Aujourd’hui, Pola va beaucoup mieux et a bien pris ses repères.

Ces récents sauvetages nous prouvent malheureusement l’ignorance et l’égoïsme de l’humain à se croire supérieur aux animaux. Les primates sont des espèces sauvages. Leur place est dans leur habitat naturel et nul part ailleurs!

Une aide généreuse du Gaia Zoo pour les loges de nuit des cercopithèques

Le « Zimbabwe Monkey Building Project » est un immense projet qui comprend l’aménagement de différentes structures en vue de loger au mieux les 20 jeunes primates rapatriés en février dernier du Zimbabwe. différents partenaires et sponsors ont tenu a faire partie de ce plus grand sauvetage de primates d’Afrique et c’est le cas du zoo hollandais, le Gaia Zoo.

En effet, grâce à sa générosité, notre sanctuaire a pu lancer le projet des loges de nuit chaudes des 7 cercopithèques sauvés. Ici à Lubumbashi, pendant la saison sèche, les températures nocturnes peuvent parfois varier drastiquement par rapport à celles du jour et, comme ces créatures proviennent de région plus chaudes et humides de la RD Congo, il a été décidé d’aménager des loges de nuit chauffées.

J.A.C.K., son équipe et ses pensionnaires sont très reconnaissants envers le Gaia Zoo pour ce geste puisque c’est la première fois que le zoo de Kerkrade soutient le sanctuaire.

A ce jour le projet n’est pas encore terminé. Il faut encore trouver des fonds pour souder les cages internes et pour construire le toit. Aussi, un système de chauffage incorporé dans le sol est prévu pour maintenir une chaleur ambiante.

A nouveau, au nom des 7 jeunes cercopithèques rapatriés du Zimbabwe, J.A.C.K. aimerait remercier toute l’équipe du Gaia Zoo ainsi que leurs super donateurs pour cet incroyable soutien!

MERCI A VOUS TOUS POUR EUX!

Kiki, le Malbrouck

J.A.C.K. étant aujourd’hui devenu un centre de réhabilitation pour primates depuis l’arrivée des 20 jeunes singes congolais rapatriés du Zimbabwe, il est dorénavant devenu plus que normal que nous puissions également venir en aide aux singes en détresse à Lubumbashi et alentours

Il faut garder en mémoire que, ici, la majorité de la population n’a aucun respect pour les animaux de façon générale et que sortir un animal sauvage de la brousse est tout à fait « normal »: il suffit de l’engraisser pour qu’il y ait plus à manger dessus!

C’est ainsi, souvenez-vous, que notre sanctuaire avait récupéré deux bébés singes, CASI & SINO, détenus non pas par de Congolais mais par des Chinois qui allaient aussi les consommer après engraissement…

KIKI est un singe Malbrouck (sous-espèce de Vervet) âgé d’environ 2 ans.

Attaché à une mini corde à une semblant de maison, l’animal n’avait pas d’avenir et était sollicité par bon nombre de passants. Son « propriétaire » ne voulait plus le garder. Et avant que malheur ne lui arrive, il a été décidé de le sauver!

Jusqu’au jour où J.A.C.K. a eu vent de son histoire et a tenu à le sortir de cette vie sordide et malheureuse. Franck Chantereau, notre Fondateur, est allé le récupérer pour l’amener au sanctuaire en vue de lui donner une vie et, surtout, un avenir meilleur!

KIKI après sa quarantaine ira rejoindre Casi & Sino. Ensemble, ils formeront un groupe.

Aujourd’hui, KIKI a bien pris ses repères et s’adapte à sa nouvelle vie. Il a dû réapprendre à sauter et maintenir son équilibre sur des barres puisque pendant deux ans il avait été attaché à sa « maison » avec une toute petite corde…

Plus de news de KIKI bientôt…