Sabotage – câble électrique volé à J.A.C.K.

Les pannes de courant font partie de notre quotidien ici à J.A.C.K. Cependant, lorsque celles-ci durent 2-3 jours, elles cachent de plus gros problèmes!

C’est ce qui a eu lieu tout récemment à J.A.C.K. Après une longue panne, on a découvert que le câble électrique principal qui fournit l’électricité au sanctuaire avait été sectionné et volé!

C’est un sérieux challenge au quotidien d’encadrer 56 individus sans électricité et puis sans eau aussi. Oui, car si pas de courant, pas d’hydrophore et donc pas de quoi cuisiner, pas d’eau ni de lait pour nos pensionnaires…

Aussi, si il n’ a pas d’électricité, le centre n’est pas éclairé de nuit et cela peut être une porte ouverte à des personnes mal intentionnées. J.A.C.K. a déjà subi deux incendies criminels; des sabotages ignobles dont l’un a coûté la vie à deux bébés chimpanzés. On ne se fait pas des amis quand on travaille dans la Conservation!

Donc, aujourd’hui, ce qui nous préoccupe plus, ce n’est pas vraiment le manque d’eau mais plutôt cette situation étrange de sabotage qui coïncide avec l’arrivée des 20 singes rapatriés du Zimbabwe. Tout comme les chimpanzés que nous encadrons, ces jeunes primates sont des espèces rares et protégées….

Heureusement, J.A.C.K. a deux Rangers de l’ICCN qui patrouillent jour et nuit à J.A.C.K. Nous remercions d’ailleurs l’ICCN pour les avoir démobilisés au sanctuaire depuis toutes ces années pour veiller à la sécurité du site et nous remercions également l’INTERNATIONAL PRIMATE PROTECTION LEAGUE (IPPL) qui couvre leur repas et leurs primes mensuelles. Les Rangers sont indispensables à la sécurité du projet. Là, depuis le problème du courant, ils ont intensifié leurs patrouilles et, ne sachant pas s’il y a un lien entre le sabotage et l’arrivée des nouveaux singes, nous cherchons les fonds pour prendre un 3ème Ranger pour renforcer la garde pendant quelques temps.

Du coup, entre temps, notre Fondateur, Franck a trouvé moyen de remettre l’électricité au projet! Tout a été acheté en urgence et placé. Notre centre ne pouvait rester dans l’obscurité totale et notre équipe ne pouvait être ainsi perturbée dans son quotidien! Il fallait agir en urgence!

Petite Cercopithèque blessée, isolée et remise dans son groupe

Quand les singes sont arrivés du Zimbabwe la semaine dernière, tous étaient en forme sauf une petite femelle Cercopithèque lhoesti. Cette dernière boitait; sa jambe gauche semblait lui faire mal…

Le vétérinaire de J.A.C.K., Dr MUTUMBA, a réussi à isoler le jeune primate et a constaté que la jambe était gonflée, que de l’infection en était sortie et que l’animal faisait de la fièvre. Sans hésitations, la plaie a été bien désinfectée et des injectons on été faites pour aider le singe à récupérer – ce dernier a été amené au domicile privé de nos Fondateurs pour qu’il y reçoive les soins et de l’attention jour et nuit!

La petite lhoesti s’est très vite remise de son infection. Elle prenait bien tous ses traitements oraux. Le vétérinaire a donc pris la décision de ne as l’isoler plus longuement et de la ramener auprès des siens!

C’est ainsi que lundi passé, la petite femelle a été représentée à ses amis. Vu qu’ils venaient tous de vivre un immense chamboulement, nous n’étions pas certains de la réaction des autres face au petite singe qui avait dû être isolé.

Du coup, comme les présentations se sont bien déroulées, le vétérinaire a ouvert la trappe et ils étaient tous réunis!

A nouveau une histoire qui se termine bien; nous sommes super contents pour la femelle mais aussi pour tout son groupe!

Tous nos nouveaux pensionnaires vont bien!

Oui, un soulagement de les voir tous gambader, sauter, grimper et jouer…

Par le biais de ce sauvetage, le sanctuaire J.A.C.K. a récupéré 20 jeunes primates. Ils étaient 25 lors de la confiscation des animaux en septembre 2020 au Zimbabwe et 5 ont perdu la vie sur ces 4 derniers mois. Faut savoir que ces victimes du trafic d’espèces menacées ont été capturées très très jeunes dans des endroits reculés de la RDC, qu’ils ont été arrachés à leurs familles et transportés dans de minuscules cages fixées sur un camion à destination de l’Afrique du Sud. Dès le début de leur capture, ces petites créatures étaient traumatisées mentalement et épuisées physiquement vu les conditions d’acheminement qu’elles avaient dû endurer… L’équipe de Hemmersbach Rhino Force au Zimbabwe qui s’en est occupé sur ces 4 longs mois a fait un travail remarquable, leur a apporté tous les soins mais aussi tout l’amour nécessaires à leur survie! D’autres détails à ce sujet suivront dans un article ultérieur.

Les nouveaux résidents de J.A.C.K. sont essentiellement des Cercocèbes et des Cercopithèques. Il n’y a que quelques jeunes adultes – la majorité est faite de jeunes individus.

A l’arrivée, un seul petit singe boitait et n’était pas en grande forme. Le vétérinaire de J.A.C.K., Dr Mutumba, a réagi de suite en l’isolant pour prendre sa température et pour vérifier sa jambe. La petite cercopithèque avait une plaie avec de l’infection et faisait 39.7°C. Notre jeune malade a été transférée au domicile des Fondateurs pour qu’ils puissent veiller sur elle jour et nuit et lui donner ses médicaments.

Aujourd’hui, une bonne nouvelle la concernant: la petite primate mange bien, ne boite plus, n’a plus de fièvre et prend bien ses traitements. Lundi, elle retournera auprès de siens!

Tout ce beau monde en provenance du Zimbabwe prend ses repères et les habitudes de chacun s’installent. Pendant que certains creusent et grattent le sol…

… d’autres prennent du bon temps au soleil!

D’autres nouvelles et photos suivront!

Grand merci à tous nos partenaires et sponsors qui ont rendu les aménagements possibles de toutes ce structures. Et à nouveau tout grand merci à toutes les personnes qui ont permis de réaliser ce sauvetage qui est le plus grand sauvetage de primates d’Afrique!

Pour EUX, MERCI!

Arrivée à J.A.C.K. des singes rapatriés du Zimbabwe

Cela a été un très long voyage pour ramener dans leur pays ces pauvres petites créatures victimes du commerce illégal d’espèces menacées! Un retour rempli d’obstacles que la délégation du Gouvernement Congolais (Ministère de l’Environnement et ICCN) ont surmontés en vue de mener à bien cette mission.

Nous sommes soulagés que tous les animaux ont survécu aux 39 heures de transfert et qu’ils prennent leurs marques aujourd’hui dans leurs nouvelles structures. Des photos vont suivre…

Merci à nouveau à toutes les personnes impliquées de près ou de loin dans cette belle histoire de Conservation! Ce rapatriement est une victoire contre cet horrible crime faunique que nos magnifiques forêts subissent aujourd’hui!

Singes congolais confisqués au Zimbabwe – rapatriement en cours!

⚠️RAPATRIEMENT EN COURS VERS LA RDC DES SINGES CONFISQUÉS AU ZIMBABWE. Beaucoup d’émotions après 4 mois de stress pour obtenir toutes les autorisations pour rapatrier ces victimes du trafic d’espèces menacées.

Arrivée prévue aujourd’hui (mardi 2 février 2021) à J.A.C.K

D’autres nouvelles vont suivre

MERCI A VOUS TOUS QUI AVEZ PARTICIPÉ À CETTE IMPORTANTE MISSION!

Deux cœurs brisés réunis!

Souvenez-vous, fin 2020, J.A.C.K. a sauvé deux chimpanzés: Sania (petite femelle prête à être passée illégalement par la frontière zambienne) et Lulah (femelle adulte d’environ 19 ans).

Sania

Toutes les deux étaient profondément seules! Et comme elles étaient en quarantaine, il était évident qu’elles passeraient ces moments ensemble!

Lulah

L’équipe de J.A.C.K. a fait un travail magnifique! Les présentations se sont bien déroulées malgré que la petite Sania était impressionnée par la grande chimp! Cette dernière étant douce et ayant un bon fond, elle a pu mettre la petite en confiance et … les voilà réunies!

MERCI encore à toute l’équipe! Nous sommes heureux de voir que ces deux louloutes sont bien car, parfois, chez les chimpanzés, la solitude tue…

J.A.C.K. sur Radio France Internationale

La journaliste de RFI/RDC à Lubumbashi, Mme Sonia ROLLEY, est venue au sanctuaire en vue d’interviewer Franck CHANTEREAU, président-fondateur de J.A.C.K., sur l’arrivée des 25 primates du Zimbabwe mais aussi – et surtout! – sur la recrudescence du trafic d’espèces menacées en RDC.

Sauvetage de 25 primates (partie 6)

Les travaux d’aménagements pour accueillir les 25 primates du Zimbabwe continuent et bientôt nous partagerons d’autres photos pour que vous puissiez en apprécier l’évolution.

Aujourd’hui, nous aimerions vous présenter l’équipe qui, depuis fin octobre, travaille au projet: soudeur, maçons, peintres, plombier et électricien… Une équipe d’artisans connue du sanctuaire car tous ont déjà participé à l’élaboration de l’un ou l’autre des projets sur terrain de J.A.C.K.

En effet, pour chaque aménagement le sanctuaire fait appel à leurs services plutôt que de passer par des sociétés de construction de la place qui vous font payer parfois cher et vilain. Ces artisans font partie du programme social de J.A.C.K.: ils sont tous qualifiés, sans boulot et leur travail au sanctuaire permet d’encadrer leurs familles.

Une équipe de choc toujours présente lorsque J.A.C.K. améliore le site et les conditions de vie de tout un chacun au sanctuaire…

Georges, Kazadi, Moïse, Serge et leurs assistants: MERCI pour tout ce beau travail!

Merci à vous TOUS pour votre soutien en 2020

L’année 2020 a été une année remplie de surprises et d’obstacles!!

Notre sanctuaire a été bien chanceux de pouvoir compter sur l’aide précieuse de personnes et d’institutions incroyables!

MERCI encore à vous TOUS & TOUTES! Nous n’aurions pas pu offrir tout ce qu’il y a de meilleur à notre équipe et à nos pensionnaires en cette horrible période de confinement et de pandémie! Aussi n’aurions-nous pas pu faire les superbes aménagements pour l’équipe, les chimpanzés et pour les petits singes qui doivent arriver du Zimbabwe.

Dire « MERCI » est bien faible par rapport à la gratitude que nous ressentons face à votre générosité. Nous avons été heureux de travailler avec VOUS en 2020 et nous espérons encore pouvoir VOUS avoir à nos côtés en 2021…

Pour EUX, MERCI!