Le Centre de Réhabilitation

À PROPOS DE NOUS

Jeunes Animaux Confisqués au Katanga (J.A.C.K.) a été créé en 2006 à l’initiative d’un couple européen, Franck et Roxane Chantereau, désireux de cesser  à Lubumbashi le trafic d’espèces en voie d’extinction (chimpanzés et autres primates menacés de la RD Congo).

Nos missions

Renforcement des lois

Depuis le début et bien avant que Franck Chantereau ne crée le centre d’accueil pour primates, il a toujours travaillé conjointement avec les autorités environnementales du Haut Katanga en vue de renforcer les lois en matière faunique. C’est ainsi que, aujourd’hui encore, le Ministère de l’Environnement, l’ICCN et le Fondateur de J.A.C.K. œuvrent ensemble pour sauver des espèces en danger et pour enrayer le trafic de parties d’espèces menacées mortes (peaux, ivoire, défense, écailles, etc.).

Réhabilitation

Une équipe qualifiée veille au quotidien du bien-être de tous les primates sauvés et confiés aux bons soins de J.A.C.K. par l’Etat Congolais.

Chaque individu est différent. Chaque cas est différent. De ce fait, chaque primate recueilli a le droit de recevoir toute l’affection et tous les soins indispensables à sa guérison tant physique que mentale!

– Roxane Chantereau

L’éducation & la sensibilisation

La CONSERVATION d’une espèce se fait essentiellement par l’EDUCATION!

En plus de la sensibilisation auprès des enfants,  J.A.C.K. a déployé beaucoup  d’efforts pour toucher les adultes: vu le la disparition massive et rapide des forêts congolaises, certains primates sauvages dont les chimpanzés n’ont plus 20 ans à attendre que les jeunes générations se réveillent pour les protéger!

Retour en forêt

La mission ultime de J.A.C.K. est le retour dans leur habitat naturel des individus sauvés, réhabilités et aptes à vivre en forêt.