CÉSAR, Un transfert à couper le souffle

En janvier 2022, nous avons été contactés de Likati (Bas Uélé) par une personne sensible à la cause animale et qui venait de sauver César, un bébé chimpanzé qui était en vente sur un marché local. Ce dernier était fort blessé et a été de suite mis sous traitement grâce aux précieux conseils vétérinaires de notre Dr Christian.

Au mois de mars, la même personne a récupéré un autre bébé chimpanzé. Il s’agissait cette fois d’une petite femelle prénommée Justine. Elle vivait ensemble avec César et les deux orphelins s’entendaient bien. 

Malheureusement, Justine est tombée malade et comme elle était fragile mentalement de par la séparation de sa maman, la petite s’est laissée partir pour rejoindre sa mère et  reposer en paix.

Depuis le décès de Justine, nous étions inquiets pour César à cause de son état de santé. Nous étions au mois de mai et pendant des semaines, nos appels et messages sont restés sans réponse.  

C’est en juillet que notre Fondatrice a finalement réussi à joindre Likati et c’est avec beaucoup d’émotions que nous avons appris que petit César était toujours vivant! Dès lors,  nous avons tout mis en œuvre pour le ramener au sanctuaire de Lubumbashi.

Le transfert n’a pas été de tout repos pour lui car il devait faire Likati-Kisangani puis Kisangani-Kinshasa et ensuite prendre un vol vers Lubumbashi. Le voyage a été rallongé à cause des conditions météorologiques ainsi que le mauvais état de la route.

Il a donc fait Likati-Buta-Banalia : 3 jours de moto

Kisangani : César a passé 4 jours à Kisangani en attendant d’avoir tous les documents nécessaires à son transfert.

Kisangani-Kinshasa-Lubumbashi. : 2 vols. Le premier  de Kisangani vers Kinshasa et un autre vers Lubumbashi dans la foulée.

A son arrivée à Lubumbashi, Dr. Christian l’attendait de pied ferme sur le  tarmac afin de l’acheminer directement à J.A.C.K.

Sa visite médicale a fait remarquer qu’il avait un problème de croissance, un manque de protéines, des muscles fondus. César a désormais un soigneur attitré, Franck, et a une alimentation adaptée.

Aujourd’hui, César va bien et a déjà pris ses repères.

Nous vous remercions pour votre élan de solidarité envers lui durant son transfert et remercions également toutes les personnes qui ont de près ou de loin contribué à son évacuation.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :