1er sauvetage 2022: une femelle pangolin

Le 1er janvier, notre Fondatrice a reçu un message d’une dame de Likasi, une ville située à un peu plus d’une heure de route de J.A.C.K. , disant qu’elle venait de trouver un pangolin dans son jardin et ne savait qu’en faire. Roxane lui a de suite donné des recommandations pour nourrir l’animal et pour l’isoler. L’animal s’était sans doute échappé de chez des trafiquants qui allaient la vendre morte ou vivante pour sa chair et ses écailles…. Notre Fondatrice a également lancé un appel à l’aide sur les réseaux sociaux pour trouver une personne d’accord de transporter au plus vite l’animal à J.A.C.K.

En définitive, c’est le frère de Mme Benita qui a conduit le pangolin chez nos Fondateurs et Lisa de la TIKKY HYWOOD FOUNDATION , amie spécialiste des pangolins, a de suite été appelée pour conseils. Dès l’arrivée du pangolin, il montrait des signes d’épuisement total mentalement et physiquement et sentait la mort…

C’est ainsi que la femelle pangolin a été mise dans un bain bien chaud pour lui enlever toute la boue qui la couvrait de la tête au pied. En agissant de la sorte, Franck et Roxane allaient pouvoir mieux déterminer l’état de santé de l’animal.

Malheureusement, le résultat du bain confirmait les inquiétudes de Roxane: le pangolin avait des plaies sur le dos (écailles en moins), une plaie assez profonde à l’antérieur gauche et des blessures à la queue – c’était de là que provenait l’odeur de putréfaction! Après un dernier bain à la Bétadine, la jeune femelle a été installée dans une cage douillette avec des bouillotes et un chauffage. Son système immunitaire étant ainsi au plus bas avec tout ce qu’elle venait de vivre, il fallait à tout prix la garder bien au chaud. Notre nouvelle résidente a refusé de boire, de manger et ne cherchait qu’à se reposer….

C’est en vérifiant l’animal chaque heure que Roxane a constaté que celui-ci avait donné son dernier souffle vers 3h du matin.

Une grande tristesse car tout était mis en œuvre pour que la femelle pangolin puisse vivre heureuse et choyée à J.A.C.K. avant de retourner en forêt… L’humain en a de nouveau décidé autrement à cause de son appât du gain et de son manque de respect pour la faune et la flore de notre pays! C’est à se demander si il y aura un jour une fin à tout se massacre!

Tout grand merci à Mme Benita et à son frère d’avoir sauvé et veillé sur cette jeune pangolin tels des Anges Gardiens! Dommage qu’il n’y a pas plus de gens comme eux ici – les animaux souffriraient moins, voire plus du tout!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :